Test

mardi 7 février 2017

Psychopathie - Points de vue psychanalytiques et conclusion

Différents auteurs décrivent et classent les psychopathies à plusieurs niveaux, selon des critères différents, en lien avec la personnalité.

Psychopathie - traitement, soins et problèmes rencontrés

La psychopathie, comme d'autres troubles mentaux tels que paranoïa ou schizophrénie, présente des spécificités qui vont contraindre les professionnels de la santé dans le diagnostic ou le traitement, limitant l'efficacité des outils et techniques dont dispose le clinicien, selon, notamment, la gravité du trouble psychopathique et la nature des symptômes rencontrés. Il est par exemple difficile d'obtenir des renseignements pertinents et d'établir un protocole de soin adéquat lorsque le patient cherche à tromper le clinicien! 

Psychopathie - violence, agressivité et psychose

La violence verbale, autant qu'en acte, est une des caractéristiques principales de la psychopathie, elle révèle un mode agressif constant du sujet psychopathe. Cette violence sert parfois de prétexte à faire un amalgame entre psychose et psychopathie, deux syndromes très différents néanmoins.

Psychopathie : les Mécanismes de Défense du psychopathe

Les théories cliniciennes psychanalytiques ont tenté de décrire la personnalité psychopathique à partir des mécanismes de défense du Moi que ces psychopathes expriment. Selon ces théories, les psychopathes utilisent 3 principaux mécanismes : la tromperie, le déni et l'imitation.

Psychopathie - un trouble du développement ?

Nombres d'auteurs ont démontré l'influence de la génétique et l'origine organique des troubles psychopathiques. Cependant, un autre courant explicatif considère que les altérations biologiques ne représentent en partie qu'un terrain prédisposant au développement de la personnalité psychopathique, vers laquelle on peut évoluer suite à divers apprentissages ou événements vécus.

Psychopathie - les origines biologiques et l'influence de la génétique

Les théories étiologiques de la psychopathies s'orientent généralement vers deux voies distinctes : selon certains auteurs, la psychopathie est un trouble d'origine organique, génétique. D'autres auteurs pensent plutôt que les particularités génétiques constituent seulement un terrain propice au développement de la personnalité psychopathique.

Dossier Psychopathie - Introduction

Comment et pourquoi devient-on psychopathe? quelles origines, quelles explications?

Faqs psy - Soigner ses TOCs sans consulter

Par Manue : "J'ai des tocs depuis un certain temps( trop longtemps) et bien que j'essaie de m'en débarrasser je n'y arrive pas! Comment peut on travailler sur ces tocs sans pour autant consulter un psy ou prendre des antidépresseurs?"

lundi 6 février 2017

Cours de psychologie clinique

Discipline née sur le terreau de la psychanalyse dans les années 1950, la psychologie clinique s'en distingue, de par sa diversité : une approche intégrative, tant au niveau des théories que de la pratique, lui permet une souplesse d'adaptation au pathologique aussi bien qu'au "normal". C'est en ce sens qu'elle se distingue également de la psychopathologie.